En allant vivre dans un nouveau pays, la meilleure manière de découvrir sa culture, sa gastronomie, ses habitudes, est de discuter avec une personne native de chaque pays. De ce côté là, j’ai eu bien de la chance car je suis entourée de personnes de différentes nationalités. Nous avons donc décidé de nous faire découvrir la gastronomie de nos pays respectifs. Et c’est en Équateur que nous commençons notre « tour du monde culinaire ».

Un restaurant équatorien à Valencia

Mon ami Sebastian nous a invité dans le restaurant équatorien appelé La Casa de Diego II. Il se trouve dans le quartier de Montolivet, au numéro 13 de Cest ouvert tous les jours sauf les mercredis pour les repas du midi et du soir. Il n’est pas possible de réserver à l’avance mais en arrivant vers 13h30, vous trouverez de la place.

Qu’est-ce qu’on y mange?

En ce qui concerne la carte, il y a bien entendu des plats typiques d’Équateur. En semaine, un menu incluant une entrée, un plat, un dessert et une boisson est disponible pour 6 euros. Pour les non équatoriens, les noms des plats, étant typiques, ne vous diront pas grand chose. Mais ne vous inquiétez pas, il y a la liste des ingrédients sous chaque plat. Vous pouvez aussi garder votre téléphone à portée de main histoire d’aller voir des photos sur internet.
Pour ma part, j’ai choisi un plat appelé « Chaulafan« . C’est une riz chinois frit avec du poulet et des saucisses. Un délice, autant sur la photo que dans la réalité. Pour les petits estomacs, les quantités sont importantes mais vous pourrez repartir avec  votre tupper à la maison.

 

N’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé, si vous allez manger dans ce restaurant, ou si vous connaissez d’autres restaurants équatoriens dans Valencia ou ses alentours.

Bon appétit !

One thought on “Un midi en Équateur : La Casa de Diego”

  1. Miam le délice ! J’avais raté cet article il me donne tellement faim là ! ça a l’air vraiment pas mal et pour seulement 6€ ça vaut le coup ! Je ne connais pas trop la cuisine équatorienne, merci pour cette découverte 🙂

Laisser un commentaire