Valencia est une ville avec peu de dénivelé mais on ne peut pas en dire autant du reste de la Communauté Valencienne. Lorsque vous vous éloignez de la capitale, il y a des paysages bien différents et surtout très montagneux. Dans ces zones, vous trouverez plusieurs routes de randonnées. Aujourd’hui, je vous fais découvrir l’une d’elles appelée la Ruta del Agua.

Se rendre à la Ruta del Agua

La Ruta del Agua se trouve à Chelva, village de la Communauté Valencienne situé dans le nord-ouest de Valencia. Pour s’y rendre, il suffit de suivre l’autoroute CV-35 jusqu’à arriver au village. C’est tout droit, il n’y a aucune sortie à prendre puisque cette route traverse Chelva. La Ruta del Agua se trouve en bas du village qui se trouve à 800 mètres d’altitude. Une fois arrivés à Chelva, vous avez deux possibilités:

  • Pour les plus courageux: Vous pouvez vous garer dans le village, près de la Plaza Mayor, où se trouve l’église et la mairie. Les rues sont assez étroites et pour la plupart en montée. Je dis pour les plus courageux car depuis le village, vous devrez descendre pour rejoindre la Ruta del Agua. Et donc qui dit descendre dit monter au retour.
  • Pour les moins téméraires (comme nous): Il y a une zone de parking au départ de la Ruta del Agua. Pour vous y rendre, vous devrez traverser le village et juste à la sortie, emprunter la première route qui descend à votre gauche.

Pour ceux qui n’ont pas de voiture, vous pouvez venir en bus depuis Valencia avec la compagnie La Hispano Chelvana.

La Ruta del Agua

Comme le nom le laisse deviner, cette route de randonnée suit un cours d’eau, celui de la rivière Chelva. Celle-ci est l’un des principaux affluents du fleuve Turia, qui traversait avant la ville de Valencia. Elle nous accompagne tout au long de la promenade avec en fond sonore, le bruit des cascades.

Au départ de la randonnée, à côté du parking, il y a une zone de jeux pour les enfants ainsi que des tables pour se poser pour manger. Depuis cet endroit, vous devrez choisir l’une des deux routes: la Playeta ou la Luz. Pour avoir un aperçu, un panneau vous indique le chemin et les points d’intérêts de chacune d’elles.

Que vous vous décidiez pour l’une ou l’autre, il s’agit d’une randonnée de niveau facile et de courte durée (3h30 en moyenne). Elle est donc idéale pour une sortie en famille ou entre amis. De plus, le chemin est indiqué, balisé et sécurisé. Cependant pour les plus aventureux, il y a également des chemins non balisés à explorer.

La Playeta

La route de La Playeta est la plus courte (1h en moyenne) mais sûrement la plus sympa à faire. Après quelques mètres, vous verrez, sur votre gauche, un bâtiment en ruine. Il s’agit d’un ancien moulin médiéval. Puis quelques mètres plus loin, en suivant la rivière, vous arrivez à l’endroit le plus magnifique selon moi. C’est lui qui donne son nom au tronçon de la randonnée, la Playeta ou « petit plage » en français. Et qui dit plage, dit baignade. Alors si vous venez en période de chaleur, pensez à prendre vos maillots.

Ensuite, c’est parti pour la montée. Pas de panique, il y a des escaliers. Et si vous voulez faire une pause, il y des bancs sur le chemin, vous pourrez ainsi en profiter et admirer la vue. Puis vous arriverez devant une grotte dans laquelle, autrefois passait l’eau du barrage de Olinches. Alors à vos lampes torches car ce sont près de 100 mètres de tunnel qui vous attendent ! Si vous avez une lampe frontale, vous pourrez jouer l’explorateur le temps de quelques minutes, sinon la fonction lampe de poche de votre téléphone fera largement l’affaire. Pour les plus grands, attention à la tête !

En continuant vous redescendez pour rejoindre le cours de la rivière. Vous y trouverez le barrage de Olinches. A proximité, il y a une zone avec des tables où l’on peut se poser pour manger. C’est l’endroit parfait pour une pause déjeuner, entourés d’un paysage magnifique avec pour seul bruit celui de la cascade passant à côté.

La route de la Playeta ne forme pas une boucle, donc pour revenir au point de départ, il vous faudra revenir sur vos pas. Mais finalement c’est top ! Ça permet de regarder dans l’autre sens et de voir des paysages que l’on n’avait pas forcément vu à l’aller. Et puis, on repasse dans le tunnel, une deuxième fois et ça aussi c’est top !

La Luz

La route de la Luz (1h en moyenne) commence en passant sous le pont que vous verrez à votre gauche. Vous pouvez aller sur la rive gauche ou droite, peu importe puisqu’elles se rejoignent plus loin. Le cours d’eau nous accompagne tout le long du chemin jusqu’à arriver à une zone où vous trouverez des tables pour vous reposer ou manger. A partir de ce point, vous pouvez aller vers le centre ville de Chelva ou poursuivre la route appelée la Luz.

En allant direction La Luz, c’est reparti pour la montée et ça en vaut la peine. Il y a une vue superbe du village de Chelva. Vous pourrez également voir le Pic del Remedio situé à 1054 mètres d’altitude ainsi que la Torrecilla. Il s’agit d’une ancienne tour de guet datant du XIIème siècle. Puis un peu plus loin, il y a un mirador depuis lequel on découvre les Grottes del Montecico sur le flanc de la falaise qui se dresse devant nous. Personne ne sait vraiment quelle était leur utilisation mais elles ont sûrement été habitées à la fin de l’époque arabe, et utilisées comme réserve de grains et refuge en périodes d’affrontement.En descendant, on se retrouve sur un chemin agréable, tranquille et impressionnant. La rivière Chelva nous suit et le bruit de l’eau et des cascades avec. Le chant des oiseaux nous accompagne également. Pour ce qui est de l’adjectif impressionnant, on le ressent car juste à côté de nous s’élèvent des falaises de roches rouges-orangées. On se sent vraiment tout petit face à ces géants de la nature.

La route s’appelle ainsi car elle mène à la Fabrique de Lumière (Fábrica de la Luz). Aujourd’hui, plus en fonctionnement, elle utilisait la force hydraulique du canal d’Olinches pour produire de l’électricité.

De même que la Playeta, la route de la Luz ne forme pas une boucle. Une fois arrivés à la Fábrica de la Luz, il faudra revenir sur vos pas. Si vous décidez de revenir vers le parking, il faut compter 1 heure 30 en moyenne pour la balade.

Chelva

La Ruta del Agua inclut un tour par les points d’intérêts principaux de Chelva et plus exactement par La Plaza Mayor et par les quartiers Arabe, Juif et Maure. Au cours d’une promenade d’1 heure environ, vous découvrirez les différents monuments qui ont marqué l’histoire du village comme par exemple:

  • L’Ermita de la Santa Cruz (Quartier Maure): Transformée en chapelle au XVIème, c’était auparavant une ancienne mosquée. Elle est même l’une des deux plus vielles mosquées de la Communauté Valencienne.
  • L’Iglesia de los Angeles (Plaza Mayor): Construite entre 1626 et 1692, cette église est de style baroque valencien. Sur la tour du clocher, on retrouve l’horloge la plus originale de la Communauté Valencienne, car en plus de donner l’heure, elle indique également le jour du mois et de la semaine.

Au fil de votre balade, vous verrez également de nombreuses fontaines. Après tout cette randonnée s’appelle La Route de l’Eau. Cette dernière vous accompagne donc même dans le village de Chelva.

Contrairement aux deux autres routes de la Playeta et de la Luz, celle-ci forme une boucle. Elle vous ramènera donc au départ c’est-à-dire où se trouve le parking. Pour ne pas vous perdre, et vous rappeler des différents points d’intérêts de la Ruta del Agua, il y a des panneaux avec une carte et des explications sur le lieu en question à différents endroits importants de la randonnée.

J’espère vous avoir donné envie d’aller vous balader et découvrir ce village proche de Valencia. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager votre expérience. Si vous avez été plus aventureux que nous et que vous avez découvert de superbes paysages et/ou endroits, dites-le nous.

One thought on “La Ruta del Agua: Randonnée à proximité de Valencia”

Laisser un commentaire